Bienvenue dans La Griotte Vagabonde, le podcast qui vous fait vagabonder dans l’histoire afrodiasporique. Je m’appelle Isis Labeau-Caberia, je suis une passionnée de longue date d’histoire et de sciences sociales, diplômée du bachelor en sciences sociales et humanités ainsi que du master de droit de Sciences Po Paris (2016). Durant mon cursus, j’ai également étudié la sociologie et l’anthropologie (critical race theory) à Columbia University à New York, où j’ai réalisé une année d’échange universitaire. Enfin, je me suis spécialisée dans l’histoire de l’esclavage, l’histoire du genre et l’histoire coloniale de la Caraïbe et de l’Afrique de l’Ouest durant une année de master à l’EHESS à Paris. Issue de cette mosaïque socioculturelle et génétique inouïe qu’est la Caraïbe – la forme “première, la plus originelle et la plus pure de diaspora” (Stuart Hall, 1995) -, je suis aussi devenue afropéenne durant mes années estudiantines, puis ouest-africaine de cœur à l’occasion d’un séjour d’une année à Dakar. Les concepts de diaspora, d’identités transatlantiques et de Tout-monde sont ainsi au cœur de mes réflexions. A travers La Griotte Vagabonde, je souhaite contribuer à retisser symboliquement les liens qui furent déchirés par la tragédie du “passage du milieu”. 

Durant mes expériences parisienne, londonienne, new yorkaise et dakaroise, j’ai constaté qu’en dépit d’une certaine conscientisation politique ré-émergente (Black Lives Matter, lutte pour l’égalité et contre les discriminations, panafricanisme etc. …), les différentes composantes des diasporas afrodescendantes entretiennent encore une profonde méconnaissance les unes vis-à-vis des autres. Il est courant d’entendre déplorer le rejet de l’Afrique par certain.es Caribéen.es, stigmate de l’aliénation postcoloniale. À l’inverse, il y aurait aussi beaucoup à dire et analyser quant aux stéréotypes que peuvent entretenir certains discours africains à l’égard des populations afrodescendantes des Amériques et de la Caraïbe. Surtout, à l’heure où les identités noires font l’objet de discours politiques et militants croissants, il est frappant de constater que les histoires africaine et caribéenne sont de plus en plus mobilisées de façon peu rigoureuse sur le plan scientifique, superficielle voire réductrice.

 

Aussi, tel est le manifeste de La Griotte Vagabonde Podcast :

  • Explorer et faire prendre conscience de nos commonalités à travers une vision résolument transatlantique de l’histoire africaine et caribéenne, tout en illuminant la richesse et la complexité de nos trajectoires spécifiques. Il s’agit de connecter entre elles ces nouvelles boutures d’Afrique qui ont essaimé de l’autre côté de l’Atlantique, mais qui se connaissent finalement si peu les unes les autres.
  •      Mettre en lumière la résilience de nos prédecesseurs.ses, et rendre hommage aux petites histoires oubliées de la grande Histoire. A ce titre, mon travail trouve son ancrage épistémolgique dans les approches de l’histoire sociale, de l’histoire « par en bas » (history from below) et des subaltern studies.
  •        Et surtout, transmettre l’histoire d’une façon qui soit rigoureuse, nuancée, complexe et documentée, mais aussi vivante, sensible et incarnée. La Griotte Vagabonde, c’est finalement une façon innovante de transmettre l’histoire, qui ne s’adresse pas exclusivement à l’intellect (histoire “froide”, purement factuelle et désincarnée), mais qui parle aussi aux sensibilités, et qui réhabilite la subjectivité à travers les histoires des “petites gens” (subalternes esclavagisé.es, engagé.es, femmes, couches populaires…), silenciées par l’archive coloniale officielle et longtemps occultées par une historiographie excessivement politique, économico-technique et occidentalo-centrée.

A l’instar de la corporation ancestrale des griots de l’empire mandingue, qui depuis des siècles, conte l’histoire au rythme de la kora et du balafon, c’est à un double voyage que je vous invite dans ce podcast :

  • Un voyage éducatif, d’une part, avec la découverte de pans méconnus de la riche et longue histoire commune qui lie l’Afrique aux Amériques et à la Caraïbe, à travers des explications historiques, sociologiques et anthropologiques, des extraits d’archives et de l’historiographie.
  • Un voyage poétique, d’autre part, avec des passages de mises en scène contées (reconstitutions immersives de scènes historiques), des découvertes du folklore musical en lien avec la thématique de l’épisode, sans oublier, à la fin de chaque épisode, une incursion dans le monde sensible d’un.e artiste, qui explore dans ses créations les questions d’identité, de féminité, de spiritualité, de sens de l’existence humaine, de transmission, et de mémoire. 

A très vite pour de passionnants vagabondages transatlantiques,

Isis

“Seule la vérité est révolutionnaire. La redécouverte du vrai passé des peuples africains doit contribuer non pas à les éloigner les uns des autres, mais à les unir dans la plénitude, à les cimenter, pour les rendre aptes à accomplir ensemble une nouvelle mission historique.”

Cheikh Anta Diop

Subscribe to
La Griotte Vagabonde

Or subscribe with your favorite app by using the address below